Le 54e Régiment d'Artillerie

Le 54e RA est une véritable institution dans la ville et l'unique régiment français à être spécialisé dans le combat anti-aérien !

Quelle est l'histoire du 54e RA ?

Créé le 1er mars 1910 à Lyon, le 54e RA fait partie de l'Armée de Terre. Les artilleurs du 54 se sont particulièrement illustrés par leur engagement dans des batailles telles que celle de Verdun, la Malaison ou celle des Flandres lors de la Grande Guerre. C'est aujourd'hui avec honneur qu'ils portent la fourragère aux couleurs de la Croix de Guerre (1914-1918), symbole de cet engagement héroïque. En 1970, le 54e RA se spécialise en défense antiaérienne. Il prend garnison à Hyères en 1984, où il succède au 405e RA, et depuis 2011, il fait partie de la Base de Défense de Toulon.

Qu'est ce que l'artillerie ?

L'artillerie a pour fonction d'envoyer des projectiles à grande distance sur l'ennemi pour appuyer l'action de l'infanterie et de la cavalerie.
C'est une arme déterminante qualifiée de « dernier argument des Rois » par Louis XIV.

54e_ra_chateau_vab_maire.jpg

Quelles sont les missions et la particularité du 54e RA ?

piece_tir_mistral_54e_ra.jpg

piece_tir_mistral_54e_ra.jpg, par TPolard

Nous sommes le seul régiment d'artillerie sol-air de l'Armée de Terre et sommes donc spécialisés dans le combat anti-aérien. La principale mission de la lutte anti-aérienne est d'assurer la liberté d'action des unités interarmées en participant à la destruction des moyens aériens de l'adversaire tout en assurant la coordination de tous les intervenants en 3 dimensions. Notre engagement opérationnel est notre priorité.

Sur quels terrains extérieurs est engagé le 54e RA ?

De manière permanente, nous sommes projetés tout au long de l'année sur différents théâtres d'opération :

  • En Guyane, dans le cadre de l'opération TITAN (protection du centre spatial guyanais) et de l'opération HARPIE (lutte contre l'orpaillage illégal)
  • En Roumanie, dans le cadre des missions de renforcement et posture dissuasive et défensive de l'OTAN
  • Au Liban où nous participons à la défense anti-aérienne de la FINUL
  • En République Centraficaine et en Polynésie dans le cadre de détachements PROTERRE
  • Sur le territoire national, nous sommes appelés à participer à l'opération SENTINELLE.

De quel type de matériel disposez-vous ?

Notre matériel principal est le poste de tir MISTRAL (missile transportable antiaérien léger). Il peut être transporté à dos d'homme mais également sur des véhicules légers ou blindés. Nous disposons de plusieurs types d'armements : fusils d'assaut, drones, des véhicules radars, de maintenance et le tout dernier simulateur MISTRAL qui permet à chacun de s'entrainer dans des conditions optimales et réalistes.

Comment est organisée la caserne ?

Le régiment se compose de deux quartiers :

  • le quartier Vassoigne (dit « zone vie »). Il abrite le bureau opérations instruction, l'état major, un gymnase, un stand de tir, un centre médical et une hôtellerie ainsi que les 8 batteries (unités) du régiment.
  • le quartier Pradère (dit « zone technique » ) accueille le bureau maintenance logistique, le centre de formation au combat sol-air, le groupe cynotechnique et des infrastructures d'entrainement avec parcours d'obstacles et piste d'athlétisme.

Enfin, nous disposons d'un autre stand de tir situé à La Maunière.

Etes vous en lien avec des organismes locaux afin de faire découvrir votre métier et le régiment ?

Oui, nous oeuvrons tout au long de l'année au profit de la jeunesse à travers des projets tels que les cadets de la Défense et le BootCamp citoyen. Nous avons également un partenariat avec le lycée de Costebelle et sommes en lien régulier avec des structures majeures comme Veolia, le RCT, le réseau Mistral, FaceVar ...

Interview du Lieutenant P.
Officier communication.

Quelques chiffres

  • 1 devise « Croire, oser, agir »
  • 1 000 militaires présents sur les 2 sites hyérois
  • 200 métiers présents au régiment
  • 30 ans de moyenne d'âge
  • 4 décembre :Fête de la Sainte Patronne des Artilleurs : Sainte Barbe

 

 

NEWSLETTER

M'inscrire et recevoir l'actualité de la ville de Hyères les Palmiers

Vous pourrez vous désabonner à n'importe quel moment en cliquant sur le lien de désabonnement situés en bas de nos e-mails ou sur simple demande à l'adresse : communication@ville-hyeres.fr