L’installation de 157 bornes anti-moustiques est en cours sur notre commune

Depuis la fin du mois de mai, les bornes sont en cours d'installation dans différents lieux de notre commune.

Depuis la fin du mois de mai, 157 bornes antimoustiques (BAM) sont en cours d’installation à l’Ayguade, aux Vieux Salins, à la Capte, la Madrague, dans le centre-ville, autour des écoles de Giens et à l’embarcadère de la Tour Fondue. Bientôt, le parc Olbius-Riquier sera également équipé.

Cette opération représente un budget de 600.000 € complété par environ 150.000 € d’opérations mises en place depuis le début de l’année par la commune (formation des agents, acquisition d’un nouveau véhicule, épandages par ULM, ouverture de nouveaux accès réservés dans les marais…).

borne_qista_moustique.jpg

borne_qista_moustique.jpg, par TPolard

Ces bornes « QISTA » sont installées selon un paramètre étudié rigoureusement et branchées sur des candélabres pour bénéficier d’électricité basse-tension (certaines fonctionnent aussi grâce à l’énergie solaire). Développées par la société aixoise Techno BAM, ces bornes agissent comment des aspirateurs à moustiques femelles en simulant la respiration humaine de façon mécanique et moléculaire, en utilisant une méthode simple, naturelle et efficace. En effet, après la reproduction avec le mâle, la femelle moustique a besoin de protéine qu’elle ne peut pas fabriquer elle-même afin de porter à maturation ses oeufs et pour ensuite aller les pondre. C’est à ce moment-là, qu’elle cherche mammifères à piquer afin de prélever les protéines du sang dont elle a besoin. Pour repérer sa proie, la femelle va cibler deux éléments : le dioxyde de carbone (qu’elle arrive à repérer entre 35 mètres et 60 mètres autour de la borne) et des molécules olfactives, deux éléments reproduits par la borne afin de l’attirer et la capturer dans un filet qui sera changé régulièrement. Ainsi, en capturant une femelle moustique, ce sont 200 oeufs qui ne seront pas pondus toutes les 48h : les cycles de reproduction des femelles sont donc brisés et la population environnante chutera de 88%, en moyenne, selon les espèces.

mise_en_place_capturateur_moustiques_2019_044.jpg

mise_en_place_capturateur_moustiques_2019_044.jpg, par TPolard

Ces bornes connectées pourront envoyer des rapports d’activité à la société Techno BAM afin d’ajuster les équipements. Bien entendu, ces équipements sont garantis sans impact sur les autres écosystèmes naturels.

La lutte contre les moustiques étant l’affaire de tous, les points d’eaux stagnantes (vides sanitaires, gouttières, coupelles sous les pots de fleurs…) doivent faire l’objet d’un nettoyage régulier pour une action collective efficace.

Des appareils professionnels ou particuliers sont également disponibles dans le commerce à partir de 150 €.

Plus d’informations en contactant le service démoustication de la ville au 04.94.65.02.39, demoustication@mairie-hyeres.com

NEWSLETTER

M'inscrire et recevoir l'actualité de la ville de Hyères les Palmiers